fbpx
27 janvier 2021

NewsFrance

Informations et actualités françaises

Coronavirus : Des français volontaires pour une croisière gratuite ?

Une croisière gratuite pour des milliers de volontaires ?

L’appel est lancé pour rassembler les volontaires désireux d’embarquer pour une croisière aux Bahamas. Les critères imposés, eux, restent simples. Avoir plus de 18 ans et ne pas être porteur d’une maladie qui pourrait entraîner des complications en cas de coronavirus. 

On le sait bien, de nombreux secteurs ont été durement touchés par la crise. La restauration, pour qui cette fin d’année s’annonce également difficile, mais aussi le tourisme. Si le gouvernement encourageait il y a quelques semaines les Français à partir pour les vacances, les restrictions de mobilité imposées dans la plupart des pays nuisent largement aux déplacements. Et forcément, les compagnies aériennes et les chaînes hôtelières ont vu leurs revenus s’effondrer

 

Un secteur en crise

Mais les temps sont aussi durs pour les sociétés de croisière. Alors que l’on craint que chaque traversée soit forcément synonyme de cluster, le croisiériste Royal Caribbean s’est lancé dans une expérience pour tenter de prouver le contraire.

L’idée ? Proposer une croisière gratuite à des milliers de volontaires !

Alors forcément, la compagnie a rapidement été assaillie de demandes. Et tant pis pour le Centre américain de prévention et de contrôle des maladies qui assure que :

Naviguer pendant une pandémie est une activité forcément risquée.

On se rappelle en effet du bateau de luxe Jacques Cartier de la compagnie du Ponant. Accueillant à bord une dizaine de personnes positives, le navire a dû être arrêté en Italie fin octobre. Scénario identique pour le navire Mein Schiff 6 opérant pour le géant du tourisme allemand TUI, et arrêté fin septembre après quelques cas été détectés.

Des voyages pourtant indispensables pour maintenir le secteur à flot. Et face à l’absence de vraie réponse de l’État, le ton commence à monter, notamment du côté d’Erminio Eschena, président de la CLIA France.

Les protocoles sanitaires mis en place par les compagnies de croisières ont montré leur robustesse et efficacité aussi bien dans la prévention et la détection de la Covid-19 que dans la maitrise de toute la chaine, à quai comme à bord ainsi qu’à terre avec uniquement des excursions.

 

De nombreuses inscriptions

Chaque navire de croisière avant de commercialiser ses service doit effectuer des voyages simulés. Cette année a vu l’ajout de simulations d’infection au Covid intégrées aux exercices effectués à bord. L’entreprise nord-américaine Royal Caribbean projette ainsi d’ajouter un soupçon de réalisme aux tests en  autorisant les passagers à bord.

Ce sont déjà plus de 100 000 personnes qui se sont inscrites en envoyant un mail à la compagnie. Au-delà de la nécessité d’être âgé de plus de 18 ans et de ne pas avoir de maladie qui pourrait entraîner des complications, aucun critère de sélection particulier n’a été mis en place.

 

Si vous souhaitez poser votre candidature et avoir la possibilité de profiter d’une croisière gratuite aux Bahamas, voici le formulaire à remplir. Une fois le dossier soumis, si vous faites partie des sélectionnés, la compagnie vous contactera pour vous expliquer tous les détails du voyage, bien que les dates de début de ces croisières tests n’aient pas encore été confirmées.

  • Routes de Grande Croisière
  • La croisière m'amuse: Chicklit
  • Une croisière mouvementée (BFF t. 3)

 

De la Floride à CocoCay

L’itinéraire et les modalités restent encore à préciser. Il semblerait que la croisière devrait partir de Fort Lauderdale en Floride. Elle regagnerait ensuite l’île de CocoCay, propriétés de l’entreprise, située aux Bahamas.

Certains évoquent la possibilité de rémunérer les passagers. Beaucoup s’accordent dans tous les cas sur le fait que les mesures sanitaires à bord devront encore être largement affinées.