fbpx
21 octobre 2020

NewsFrance

Informations et actualités françaises

955 km de bouchons à travers la France pour les départs en vacances

955 km de bouchons en France pour les départs en vacances

955 km de bouchons en France pour les départs en vacances

Record battu pour 2020 qui parvient à dépasser les bouchons déjà monstres des vacances de juillet 2019. 955km en tout, et un accident mortel qui a d’autant plus compliqué la situation.

 

Une journée classée rouge

Journée classée rouge dans le sens des départs (de Paris vers les régions, et des métropoles vers les côtes), le samedi 11 juillet a ainsi été marqué par un pic de bouchons tout à fait exceptionnel pour le début des vacances.

Il fallait notamment compter 5 heures de trajet entre Lyon et Orange au lieu des 1h30 habituels. 

Trois heures également de Poitiers à Bordeaux au lieu de deux. Et quarante minutes supplémentaires pour refaire le trajet en sens inverse. Même constat en redescendant dans le Sud où le trajet Toulouse-Narbonne sur l’A61 enregistrait un temps supplémentaire d’une vingtaine de minutes. 

Légère amélioration le lendemain en revanche, où la journée du dimanche a été classée orange dans le sens des départs en Ile-de-France et dans le Grand Ouest.

 

Accident mortel sur l’A7

Déjà chargée dès les premières heures de la matinée, la circulation s’est encore intensifiée en raison d’un accident mortel sur l’A7. Tout près d’Orange, dans le Vaucluse. 

Deux personnes de la même famille y ont perdu la vie, et deux autres ont été blessées légèrement, selon l’exploitant de Vinci Autoroute. Les causes de l’accident restent quant à elles encore floues, un seul véhicule étant impliqué dans le drame.

Résultat, un ralentissement massif qui s’est étalé sur la journée. La circulation sur l’A7 s’est d’abord poursuivie sur une voie puis sur deux, au lieu des trois habituelles. 

Dans l’autre sens, c’est un bouchon de «curiosité» qui a perturbé les temps de trajet.

Une journée record donc pour les bouchons de ces départs en vacances de juillet, expliquée notamment par la crise sanitaire qui a largement incité les vacanciers à rester en France. De quoi se demander ce à quoi ressemblera le mois d’août.