fbpx
21 octobre 2020

NewsFrance

Informations et actualités françaises

On sait qui a remporté la 5 ème édition du prix Régine Deforges, le prix du premier roman

On sait qui a remporté la 5ème édition du prix Régine Deforges, le prix du premier roman

La lauréate de la 5ème édition du prix du premier roman, Régine Deforges, est connue et elle a été sélectionnée parmi 8 autres finalistes. Il s’agit de Salomé Bertlemont-Gilles pour son roman “Le premier qui tombera” que publient les éditions Grasset.

Rappelons que le prix est réservé au premier roman d’un auteur francophone. Il est attribué par un jury comprenant la ville de Limoges, les enfants de Régine Deforges et 8 autres membres. Sa dotation est de 3000 euros et donne lieu à une campagne promotionnelle nationale.

Cependant, Salomé Bertlemont-Gilles n’est pas tout à fait une inconnue. A 26 ans, diplômée de Sciences po, elle a déjà remporté un concours de nouvelles et publié un premier texte, intitulé “L’Argentique”, aux éditions Lattès en 2003.

Le premier qui tombera par Berlemont-Gilles

Dans son premier roman, Salomé Bertlemont-Gilles raconte l’histoire d’Hamadi. Ce dernier est fils d’immigrés guinéens, obligés de quitter Conakry et qui finissent par échouer en région parisienne. Dans leur nouveau quartier, la vie ne leur fait pas de cadeau. Et Hamadi  entame une lente, mais irrémédiable, descente aux enfers.

Il ne se souvient pas de son enfance, ainsi commence l’incipit. Il a oublié l’Afrique, mais il se rappelle l’histoire de sa famille, la légende de sa lignée, cette épopée douce et diaphane, sans cris et sans violence, mais Conakry n’est plus qu’un rêve. Le fantasme d’une origine.

 

Prix Régine Deforges du premier roman, mention spéciale

Le prix devait être remis le 16 juin dernier. Mais, il sera finalement remis le 10 septembre prochain, lors d’une cérémonie à l’hôtel de ville de Limoges. Ajoutons que l’Afrique est particulièrement à l’honneur pour cette cinquième édition du prix, puisqu’une mention spéciale a également été attribuée à “Ténèbre“. Il s’agit du premier  roman de Paul Kawczak, publié par les éditions québécoises La peuplade.

Livre Ténèbre gagnant du concours

Comme Salomé Bertlemont-Gilles, Paul Kawczak n’en est pas, lui non plus, tout à fait à son premier essai. Né à Besançon, il y a 34 ans, il vit au Québec depuis 2011.

Titulaire d’un doctorat en lettres de l’université du Québec, il a déjà publié plusieurs textes. Et, il mène, parallèlement à son travail d’écriture, une activité d’éditeur.

En outre, il est aussi lauréat du prix des lecteurs BFM TV-L’express 2020. Il est, également, finaliste de trois autres prix, en plus du prix Régine Deforges.

De fait, le chroniqueur de Undernierlivre.net fait une lecture enthousiaste et lyrique de sa dernière production :

On pourrait mentionner la beauté du verbe, dit-il, on pourrait souligner la maîtrise et la sensibilité de la métaphore qui traverse tout le livre, qui associe les corps aux territoires et aux tourments, on pourrait évoquer la poésie absolue de certaines pages, on pourrait parler de la sensualité, de l’érotisme même, partout présente, la conclusion restera la même : Ténèbre est un grand livre, charnel, puissant, aussi lumineux que terriblement noir.

Avec Salomé Bertlemont-Gilles et Paul Kawczak, le grand fleuve littéraire continue donc d’être alimenté par des textes profonds et marquants. Ils s’ajoutent aux lauréats précédents, dont Joseph Pontus, le talentueux lauréat 2019, pour son roman “A la ligne”, publié par les éditions La Table Ronde.

À la ligne