9 avril 2020

NewsFrance

Informations et actualités françaises

23 ans, et en lice pour être le prochain lauréat du 5ème prix littéraire Régine Desforges

23 ans et en lice pour le prochain prix Régine Desforges

Le prix littéraire Régine Desforges en est à sa 5ème édition. Il est attribué par un jury co-présidé par la ville de Limoges et les trois enfants de l’auteure. Cependant, il comprend au total 12 membres.

Par ailleurs, Régine Desforges (1935 – 2014) est, notamment, l’auteure de la saga, bien connue des lecteurs, « La bicyclette bleue« . Mais, très proche, dans son inspiration, de « Autant en emporte le vent » de Margaret Mitchell, elle a défrayé, pour cette raison, la chronique judiciaire. Avant cela, Régine Desforges s’était fait un nom dans l’édition en publiant des textes érotiques.

Le prix sera décerné le 16 avril prochain. Il est doté de 3000 € et de l’engagement d’une promotion nationale du titre. Mais, surtout, le prix récompense le premier roman d’un auteur francophone. Ainsi, 8 candidats viennent d’être présélectionnés :

  • Marin Fouqué, « 77 », Actes Sud,
  • Abel Quentin, « Soeur », L’observatoire,
  • Caroline Valentiny, « Il fait bleu sous les tombes », Albin Michel,
  • Aurélie Jeannin, « Préférer l’hiver », Harper Collins,
  • Salomé Berlemont, « Le premier qui tombera », Grasset,
  • Yann Verdo, « Noone, ou le marin sans mémoire », Le rocher,
  • Simon Berger, « Laisse aller ton serviteur », Corti.

De fait, Simon Berger est actuellement le plus jeune auteur en lice pour un prix littéraire. En effet, il a 23 ans. Son livre raconte comment Bach est devenu Bach. Et comme l’écrit un critique de Libération :

Le Bach de Simon Berger, dans un joli texte qui se lit d’une traite, a une candeur attendrissante et un enthousiasme divin annonçant, peut-être, ses futures cantates.

A l’heure où le salon du livre de Paris vient d’être annulé pour cause de coronavirus, l’activité éditrice n’en poursuit pas moins son chemin.