fbpx
25 octobre 2020

NewsFrance

Informations et actualités françaises

Nice : Un sans-abri donne ses économies aux sinistrés des intempéries

Un emploi et un logement pour Jojo, 52 ans.

Un emploi et un logement pour Jojo, 52 ans.

C’est une jolie histoire que nous relaie le quotidien Nice-Matin. Jojo, sans-abri depuis de nombreuses années, a choisi d’offrir ses maigres économies aux vallées meurtries par les récentes intempéries. Un élan de solidarité qui n’a pas laissé la métropole insensible. 

 

Autour du Musée d’art contemporain à Nice, tout le monde connaît Jojo. Souriant et toujours serviable, voilà quelques années déjà que le sans-abri de 52 ans a posé son matelas de bric et de broc dans le quartier.

Et puis la tempête Alex a frappé les vallées de plein fouet. Jojo n’a alors pas hésité à proposer son aide en offrant toutes ses économies. 170€ en tout, patiemment amassés en vendant le petit journal Sans abri 06. 

 

Ce qui m’a le plus touché, c’est de voir les familles avec les enfants qui ont tout perdu. Ils sont dehors, sans nourriture. Ça me rappelle mon histoire. 

 

Pour rappel, la tempête Alex a touché les vallées de la Vésubie, de la Roya et de la Tinée dans la nuit du 2 au 3 octobre dernier. Les inondations qui ont suivi ont coupé du monde des milliers d’habitants. Le dernier bilan fait état de sept morts et d’une dizaine de disparus.

Des intempéries qui font suite une fois de plus à un été exceptionnellement chaud.

 

Une main tendue par la municipalité de Nice

Touchée par le geste, la municipalité de Nice est décidée à tendre à son tour la main à Jojo.

 

L’histoire de Jojo me touche et cette solidarité exceptionnelle dont il fait preuve me touche encore plus,

écrit ainsi Pierre-Paul Leonelli, adjoint au maire en charge de la Propreté et de la collecte. Avec le maire de la ville, Christian Estrosi, la  commune a pris la décision d’offrir un emploi au donateur. 

 

Depuis 2008, la Direction de la propreté de la Ville de Nice compte sept agents dont le parcours est similaire à celui de Jojo. Ils ont su prendre leur chance et font un travail remarquable.

 

Une main tendue qui a bouleversé Jojo qui, en apprenant la nouvelle de la bouche de Tania Jakic, présidente de Solidarité 06, n’a pu retenir ses larmes. Et puisqu’une bonne nouvelle n’arrive jamais seule, une association lui a également trouvé un appartement pour prendre définitivement un nouveau départ. D’autres associations telles que la Cravate Solidaire œuvrent également en permanence pour la réinsertion.

Jojo l’assure, une fois son travail commencé, il fera un don à un orphelinat.

 

Une solidarité exceptionnelle

Un témoignage de générosité comme beaucoup ont pu être observés ces derniers jours. Depuis deux semaines, ce sont 300 tonnes de produits de première nécessité et d’eau qui ont été acheminés dans les trois vallées. Et plus de 105 000 euros qui ont été jusqu’à présent collectés au profit des sinistrés.

Les dons se poursuivent d’ailleurs via le site de la ville de Nice.