fbpx
27 janvier 2021

NewsFrance

Informations et actualités françaises

Zoom sur le futur centre aquatique olympique de Marville !

Bientôt un centre aquatique olympique à Marville !

Le centre aquatique servira de centre de préparation pour les athlètes de water-polo du monde entier durant les JO 2024.  Il sera mis par la suite à la disposition des habitants de la Seine-Saint-Denis.

 

Les Jeux Olympiques sont régulièrement l’occasion d’observer la mise en place d’installations flambant neuves et de technologies de pointe.  Après l’évocation de taxis volants, c’est un tout nouveau centre aquatique olympique qui nous a été dévoilé ce lundi.

 Situé à Marville, nous le retrouverons à cheval entre Saint-Denis et La Courneuve. Les travaux devraient débuter dès janvier 2022 

 

Un complexe intérieur gigantesque

Ce projet aux dimensions colossales remplacera l’actuelle piscine ouverte depuis 1975 au cœur du parc départemental des sports de Marville. Réparti sur 4600 mètres², le nouveau centre aquatique comportera environ 1600 mètres² de plans d’eau à la fois en intérieur et en extérieur.

Le bassin le plus important sera réservé aux nageurs avertis, adeptes d’une natation plus sportive. Et désireux peut-être de réaliser de futurs exploits aquatiques ! Aux côtés d’un bassin intermédiaire, nous retrouvons également un autre dédié à l’éveil des enfants en bas âge. Le tout complété d’un espace de jeux de 60 mètres² avec geysers et fontaines.

Mais ce n’est pas tout. Un espace bien-être et balnéothérapie est aussi prévu au programme. Hammam, sauna, bain bouillonnant, douche massante, bain froid…  Vous pourrez, en quittant l’eau, rejoindre également une salle de musculation, une terrasse fitness ou prendre un thé à l’espace détente.

 

D’autres bassins en extérieur

L’extérieur du centre aquatique olympique apportera lui aussi son lot de surprises. Bassin nordique, jacuzzi, canons à eau… Vous profiterez durant les beaux jours d’une plage dites aqualudique avec geysers ou de l’un des deux solariums.

Et forcément, cela a un coup. On parle déjà de 30,5 million d’euros financés par la Solideo, dédiée à la livraison des ouvrages olympiques. La ville de Paris et le Conseil départemental de la Seine-Saint-Denis devraient également contribuer.

Un projet de grande envergure jugé essentiel alors que le territoire compte globalement moins de 60 mètres² de bassins de natation pour 10000 habitants. De quoi encourager l’apprentissage de la nage auprès des plus jeunes. 50 % des élèves entrants en 6e en Seine-Saint-Denis ne savent en effet pas nager.

Dans les mois à venir, c’est aussi une autre partie du parc départemental des sports de Marville qui changera de visage. Le club de foot de Saint-Ouen projette d’y installer son futur centre d’entraînement et son centre de formation.