fbpx
3 mars 2021

NewsFrance

Informations et actualités françaises

Point sur la vaccination anti-covid en France

Point sur la vaccination anti-covid en France

Le monde a été secoué, en 2020, par le coronavirus. Cependant, plusieurs laboratoires du monde entier se sont mobilisés pour développer des vaccins efficaces contre cette pandémie. Après plusieurs essais cliniques ayant contribué à leur validation, certains vaccins ont été adoptés par l’État français. Quel point peut-on faire de la vaccination anti-covid en France ?

Les vaccins autorisés en France

Dans la recherche de solutions pour prévenir d’autres variantes du coronavirus, plusieurs vaccins ont été examinés. Mais, seulement deux ont reçu actuellement l’avis favorable de l’État français. Il s’agit des vaccins : Pfizer et Moderna. A noter, qu’environ 1,5 milliard d’euros sont prévus par la France pour financer les différentes campagnes de vaccination.

Tous deux de type ARN messager, ces vaccins ont été les tout premiers autorisés sur le marché mondial. Ils ont une efficacité de près de 95 % chacun. La France a commencé à administrer les premières doses de Pfizer, le 27 décembre 2020. C’est le 8 janvier 2021 que la Haute Autorité de Santé(HAS) a également autorisé le vaccin Moderna en France. Leur utilisation a été validée du fait d’une efficacité et d’une tolérance globalement satisfaisantes.

Evolution de la vaccination anti-covid en France

Suite à l’ampleur que prend le nouveau coronavirus, la France veut accélérer la campagne de vaccination. Sur la base des derniers chiffres annoncés dimanche 17 janvier 2021, 479873 personnes ont déjà été vaccinées. Cette statistique est valable du 27 décembre 2020 à ce jour. Il est aussi à noter que cette vaste compagne de vaccination s’étend aux personnes de plus de 75 ans.

D’après Olivier Véran, l’État français compte vacciner près de 4 millions de personnes, avant la fin du mois de février. Les premières à avoir été vaccinées appartiennent majoritairement au personnel de santé. Une fraction des résidents des établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes est aussi prise en compte. Plusieurs dispositions ont été prises pour que le nombre d’ayants droit au vaccin s’accroisse dès le 18 janvier 2021. Le Premier ministre invite les Français à la patience en attendant la livraison des prochaines doses de vaccins qui ont été commandées.

Une plateforme en ligne a été mise en service pour recueillir l’inscription des personnes qui veulent être vaccinées. Toutes ces mesures ont pour but d’accélérer la campagne de vaccination anti-covid. Ce programme se voit largement critiqué pour son démarrage tardif. Quoiqu’il en soit, celui-ci se décline en trois grandes étapes :

  • Première étape : elle court de fin décembre 2020 à fin janvier 2021,
  • Deuxième étape : elle part de février 2021 à mars 2021,
  • Troisième étape : elle se déroulera lors du printemps 2021.

Pour suivre l’évolution du programme de vaccination anti-covid français, cliquez sur  www.gouvernement.fr