fbpx
9 mai 2021

NewsFrance

Informations et actualités françaises

Légalisation du cannabis : des maires d’Ile-de-France sont d’accord

En Europe, la France est la nation dans laquelle la consommation de cannabis est la plus élevée. Près d’un quart du trafic a lieu en Île-de-France selon les informations du ministère de l’Intérieur. Les avis sont tranchés sur la question. Cependant, les opinions évoluent. C’est, d’ailleurs, ce que montre une enquête du Parisien auprès des maires d’Île-de-France.

Où en est le débat sur la dépénalisation du cannabis en France ?

Près de 20 millions de Français reconnaissent avoir déjà fumé du cannabis. Pourtant la question de la provenance de ce cannabis reste un thème assez clivant. Le sujet de la dépénalisation du cannabis et de ses dérivés est de plus en plus évoqué dans le débat public. La position des élus sur la question évolue cependant.

« La prohibition n’empêche pas le trafic », c’est le constat de la maire d’Aubervilliers, alors que le maire d’Asnières lâche « Dépénaliser, c’est abdiquer ». 36 élus des 9 départements d’Île-de-France et de l’Oise concernés se sont exprimés dans cette enquête du Parisien. Les opinions exprimées sont révélatrices des évolutions de la société française sur ce sujet.

 

L’opinion des élus franciliens

À la question « Êtes-vous favorable à la légalisation du cannabis, contre, ou vous ne vous prononcez pas ? », 50 % des élus sont en faveur de la légalisation et seulement 22 % contre. La plupart considèrent que la répression est contre-productive. 28 % ne se sont pas prononcés par « manque d’informations sur le sujet ».

Plusieurs parmi ces élus franciliens et de l’Oise espèrent que le sujet de la légalisation du cannabis sous contrôle de l’État sera au cœur des préoccupations de leur parti aux présidentielles de 2022. De nombreux élus reconnaissent désormais, publiquement ou hors caméra, que la répression policière et judiciaire n’est pas la meilleure réponse pour contenir ou pour arrêter le trafic.

 

50 % d’opinions favorables, un signe d’évolution

La question de la légalisation du cannabis est un peu une recherche de bouc émissaire pour expliquer d’autres enjeux. Mais après la légalisation aux États-Unis, au Canada et dans certains États européens, le débat s’enrichit de nouvelles approches. Le point de vue économique notamment s’ajoute aux analyses précédemment faites, à l’heure où la dette publique française s’élève à plusieurs milliers de milliards d’euros.

La légalisation du cannabis pourrait faire entrer près de 2,5 milliards d’euros dans les caisses de l’État français. Cela, c’est sans oublier les 50 000 emplois qui pourraient ainsi être créés. Tout cela n’est pas étranger à l’opinion des maires qui se prononcent à 50 % en faveur de la légalisation du cannabis en France.

La politique du cannabis en France est tributaire du climat général de la société. Mais force est de constater que les choses évoluent et que même les maires de l’Île-de-France, les plus concernés, ont un avis positif sur la légalisation du cannabis.