fbpx
5 juin 2020

NewsFrance

Informations et actualités françaises

Bouleversement en vue à l’Assemblée Nationale, un nouveau groupe parlementaire est en train de naître

Bouleversement en vue à l'Assemblée Nationale, un nouveau groupe parlementaire est en train de naître

A l’initiative de quelques députés LREM dissidents et d’autres, non inscrits, ou venus de petits groupes informels, un nouveau groupe parlementaire va naître dans les tous prochains jours. C’est ce qu’annonce le journal Les Echos et ce que confirme Le Figaro. Son objectif est d’être opérationnel pour le 1er juin. Ce sera le 9ème groupe officiel. Il est, notamment, emmené par Matthieu Orphelin, député du Maine-et-Loire, mais aussi, par Delphine Batho, députée des deux-Sèvres.

On y trouvera également Frédérique Dumas, députée des Hauts-de-Seine, dont la récente interview par la chaîne You Tube “Le Média” a été vue plus de 1 million de fois. De même que Cédric Villani, député de l’Essonne.

Intitulé  “Ecologie-Démocratie-Solidarité“, ce nouveau groupe parlementaire veut être le moteur, en France, de majorités d’idées. Comme le disent ses promoteurs :

On aidera la majorité quand ça va dans le bon sens, et on s’opposera quand on sera en désaccord. Notre but est de renouer avec les fondamentaux de la campagne de 2017.

3 piliers : écologie, démocratie, solidarité, indépendants de tout dogme budgétaire

Le groupe LREM perd donc sa majorité absolue et devra compter sur le soutien sans failles de ses alliés du Modem et d’Agir. Jusqu’à la dernière minute, le groupe LREM a manœuvré pour empêcher la constitution de ce 9 ème groupe. Et faute d’y être parvenu, il en relativise les conséquences et doute qu’à l’arrivée le groupe puisse réunir plus de 50 députés.

Le nouveau groupe veut être le relai à l’Assemblée de la Convention Citoyenne pour le Climat. Celle-ci a déjà formalisé un grand nombre de mesures et doit tenir sa dernière session le 21  juin. Par ailleurs, et plus largement, il y a de fortes chances pour qu’il reprenne à son compte les principes et les propositions que vient de lancer Nicolas Hulot dans sa tribune intitulée “Le temps est venu“. Et, pourquoi pas, peut-être s’inspirera-t-il des conclusions du dernier rapport de l’institut de recherche sur le bonheur.