fbpx
13 juillet 2020

NewsFrance

Informations et actualités françaises

Dur, Dur pour l’ASC Amiens et le TFC Toulouse, derniers des clubs de ligue 1, leur descente en L2 se confirme

Dur, Dur, pour l'ASC Amiens et le TFC Toulouse, deniers des clubs de ligue 1, la descente en Ligue 2 se confirme

Depuis plusieurs semaines, ça chauffe entre les clubs pros de la Ligue 1. Jouera-t-on la prochaine saison, qui doit commencer début Août, à 22 ou 20 ? L’enjeu est d’importance.
Certes, les deux clubs relégables font valoir qu’une descente en L2 ne serait pas juste, car il leur restait 10 matchs à jouer au moment de l’interruption du championnat pour cause de covid-19, mais surtout, quid du partage des droits télévisés en 2020-2021 ?

C’est vrai qu’en 10 matchs, on peut retourner une situation. Ça s’est déjà vu. Oui, mais voilà, la crise sanitaire a eu des conséquences dramatiques pour beaucoup de clubs. Principalement financières, s’entend.

C’est que le salaire des joueurs pèse lourd. Et quelques uns d’entre eux expérimentent la brasse coulée sous la ligne de flottaison de l’orthodoxie comptable. Bref, c’est mieux de se partager le gâteau des droits télévisés à 20 plutôt qu’à 22.

Et tant pis pour les perdants ! C’est la loi du sport. “Dura lex, sed lex” dit l’adage bien connu.

 

Cependant, Bernard Joannin, le président de l’ASC Amiens veut croire que tout n’est pas fini. Il s’est pourtant battu comme un beau diable. Saisine du Tribunal Administratif en mai, puis du Conseil d’État, au début du mois de juin. Lequel a suspendu la relégation et interdit la reprise du championnat.

Victoire donc, mais victoire à la Pyrrhus, car le Conseil d’État a simplement demandé que la procédure conduisant à la relégation soit conforme aux statuts. 

 

Or l’AG des clubs vient de se prononcer contre une saison à 22, de même que le Conseil d’administration de la LFP. Ne reste plus aux deux clubs qu’à attendre le coup de grâce qui devrait intervenir le 26 juin prochain, lors de l’Assemblée Fédérale de la FFF qui devrait entériner l’accord avec la LFP pour une saison à 20.

 

Que font maintenant les 4 protagonistes du feuilleton de la Ligue 1 à 20 ou à 22 ?

  • Le président  de l’ASC Amiens, Bernard  Joannin lance une pétition sur la plateforme Change.org. Il espère que son baroud d’honneur lui permettra de renverser la table. La pétition a réuni à ce jour près de 20 000 signataires.

 

 

  • Le RC Lens, sous la houlette de Joseph Oughourlian, s’apprête à entrer en fanfare  dans la cour des grands. La chaîne l’Equipe lui consacre ces jours-ci , un reportage en 2 épisodes “Lens, de sang et d’or“.

 

  • Le FC Lorient, champion de France de L2, savoure sa victoire et s’inquiète de son prochain budget.