L’objectif de réduction de l’usage des pesticides est loin d’être atteint

L'objectif de réduction de l'usage des pesticides est loin d'être atteint

La Cour des comptes a remis au Premier ministre ses conclusions sur les résultats de la mise en œuvre des plans Ecophyto. Le premier a été lancé en 2008.

L’objectif de ces plans est de réduire de moitié l’usage de pesticides et de doubler les surface agricole utile (SAU) réservée à l’agriculture biologique. En 2018, le total des sommes consacrées à cet objectif s’est élevé à 400 millions.

Cependant, le recours aux pesticides n’a cessé d’augmenter. Et la Cour relève même qu’il s’est accru de 12 % entre 2009 et 2016.

Certes, les surfaces consacrées à l’agriculture biologique ont doublé.  Mais, on est loin de l’objectif de 20 % de la SAU en biologique pour 2020. En effet, en 2018, cette SAU bio n’était que de 7,5 %.

Pour améliorer l’efficacité de ces plans, la Cour fait donc 4 recommandations :

  • Intégrer la réduction de l’usage des pesticides dans les négociations de la PAC,
  • Améliorer les modalités de mobilisation des crédits publics,
  • Rendre publiques les ressources mobilisées,
  • Publier chaque année les résultats des mesures prises.

 

 

Effets contrastés des mesures fiscales et budgétaires en 2020

RIP ADP : 1 030 546 signatures pour un référendum pour ou contre la privatisation