fbpx
6 décembre 2020

NewsFrance

Informations et actualités françaises

Courbevoie : Un financement collectif pour des panneaux solaires

Vers l'installation de panneaux solaires à Courbevoie ?

Vers l'installation de panneaux solaires à Courbevoie ?

Bientôt des panneaux solaires sur le toit des écoles ou du stade de Courbevoie ? Après Paris, Cachan ou la Seine-Saint-Denis dont les panneaux   devraient être mis en service d’ici la fin de l’année… C’est désormais Courbevoie qui se lance dans l’aventure. Un joli projet éco-citoyen qui ne devrait pas voir le jour avant de 18 mois minimum.

 

En parallèle de la situation sanitaire anxiogène, les projets écologiques se multiplient. Et la transition énergétique poursuit sa route.

L’idée, déjà concrétisée dans plusieurs centaines de ville de France, consiste à rassembler les habitants d’une commune en une coopérative. À terme, il s’agit de financer l’achat et l’installation de panneaux solaires sur des bâtiments publics ou des copropriétés. Le tout permis grâce au soutien de la collectivité.

Par la suite, l’électricité ainsi produite pourra être revendue :

  • Auprès d’un fournisseur tel qu’Enedis. Puis à Enercoop, actuellement le seul fournisseur renouvelable coopératif et citoyen.

 

  • Ou bien directement auprès des propriétaires des bâtiments. 

 

Après Courbevoie, cinq autres initiatives similaires devraient être mises en place à travers le territoire. Dix autres en sont encore à la phase de développement.

Des projets dans lesquels les habitants des communes concernées ont un rôle tout particulier à jouer. Certains participeront au montage du projet de manière bénévole. D’autres s’impliqueront lors d’événements ponctuels. D’autres encore pourront participer au titre de sociétaires en investissant dans la future coopérative. Et en prenant part aux décisions.

C’est important de faire ce projet avec les citoyens, pour avoir leur adhésion.

 

Une étude de faisabilité à Courbevoie

À Courbevoie, 135 bâtiment ont été retenus pour bénéficier de ce financement collectif. On parle déjà d’écoles, de la mairie, du complexe sportif Jean-Pierre Rives. Mais aussi du bâtiment administratif des Pléiades ou du centre événementiel.

Les habitants intéressés pour devenir sociétaires pourront s’impliquer financièrement à hauteur de 50 à 100 € minimum dans un premier temps. S’ajouteront ensuite des subventions si la région le permet. Un emprunt Energie Partagée pourra également être envisagé.

Les sociétaires seront par la suite rémunérés via une prime d’émission ou le versement de dividendes. Avec « un objectif de rentabilité de 4 % bruts par an. Le tout pour une durée de placement de 10 ans minimum. 

 

Première réunion de présentation à distance prévue ce mercredi 18 novembre, à 19h.

Inscription obligatoire via : https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSeSzUdGa812Dc6USNPxzOHgJl5NdFdpSNUdzDa5EglWh09e6w/viewform?usp=sf_link.