fbpx
13 juillet 2020

NewsFrance

Informations et actualités françaises

Un nouveau patron à 6 millions d’euros

Un nouveau patron à 6 millions d'euros

C’est le montant que peut espérer toucher annuellement, Luca de Meo, le nouveau patron de Renault. La somme correspond à :

  • Une rémunération fixe de 1,3 million d’euros, versé en 12 mensualités,
  • Une part variable égale à 150 % du fixe, selon les performances à court terme,
  • Une part variable égale à 75 000 actions Renault, attribuées chaque année, sous réserve d’une validation triennale.

A noter que ce montant est beaucoup plus important que celui de ses prédécesseurs, Thierry Bolloré et Carlos Ghosn. Le total de la rémunération du premier était de l’ordre de 3,7 millions d’euros. La rémunération du 2ème, hors Nissan, de 4,7 millions d’euros.

Par ailleurs, selon les derniers chiffres de l’Insee, datant de 2015,  la rémunération annuelle nette des dirigeants est  de 102 700 euros. Cette dernière est égale à deux fois le salaire annuel d’un cadre et à cinq fois le salaire annuel moyen des français.

Mais, selon une étude de la plateforme d’accès aux statistiques publiques stacian, le PDG le moins bien payé du CAC 40, gagne annuellement 1 445 700 euros, le mieux payé, 9 730 000 euros. La moyenne se situe à 4 500 000 euros.

Luca de Meo rejoindra Renault à compter du 1er Juillet 2020. Il remplacera Clotilde Debos, actuelle DG par intérim, qui sera alors nommée DG adjointe.

Luca de Meo, 52 ans, polyglotte, a fait toute sa carrière dans le secteur automobile. Avant d’être nommé chez Renault, il était président de Seat, filiale du groupe Volkswagen, 6 fois plus petite que Renault. C’est la première fois que  le dirigeant du groupe français est d’origine étrangère.

Cependant, pour Luca de Meo, la direction générale de Renault est une sorte de retour aux sources, puisque c’est dans ce groupe qu’il a commencé sa carrière.