fbpx
29 novembre 2020

NewsFrance

Informations et actualités françaises

L’opération “1000 cafés dans 1000 communes”, de l’entreprise sociale SOS, démarre sur les chapeaux de roues

L'opération 1000 cafés dans 1000 communes rurales démarre sur les chapeaux de roues

Fin 2019, le groupe SOS, l’entreprise sociale que dirige Jean-Marc Borello, lance l’opération 1000 cafés dans 1000 communes rurales. Elle se fonde sur le constat que :

  • Plus de 30 % de la population française vit dans des communes,
  • 60 % des communes de moins de 3500 habitants n’ont plus aucun commerce,
  • 80 % des habitants de ces communes souhaitent l’ouverture d’un café.

De fait, Jean-Marc Borello est l’ancien président du Mouvement des Entrepreneurs Sociaux (Mouves). Par suite, le groupe SOS, dont la création remonte à 1984, est le grand spécialiste de l’entrepreneuriat social. Par ailleurs, à ce jour, l’entreprise sociale regroupe 18 000 salariés, dans 550 établissements et génère l’équivalent d’un chiffre d’affaires de 950 millions d’euros.

A noter que ce chiffre d’affaires est, pour l’essentiel, d’origine publique. De même, le groupe SOS  intervient dans 8 secteurs : solidarités, santé, séniors, emploi, jeunesse, action internationale, culture et transition écologique.

L’Université d’Harvard a étudié le groupe en 2016 et l’a qualifié de plus grande entreprise sociale française.

Avec son nouveau projet, l’idée de l’entreprise sociale est d’ouvrir des cafés multi-services dans les communes rurales de moins de 3500 habitants et d’accompagner les projets de la création à la gestion au quotidien. Ainsi que le précise Jean-Marc Borello, dans son interview par RTL, le 16 janvier dernier.

A l’issue de la première vague de près de 650 candidatures, 24 projets ont été retenus. Chacun des cafés multi-services sera animé par un binôme comprenant un gérant non salarié, mais rémunéré et intéressé au résultat, et un salarié également rémunéré et intéressé au résultat. La rémunération de base de chacun est égale au Smic.