5 février 2020

NewsFrance

Informations et actualités françaises

Effets contrastés des mesures fiscales et budgétaires en 2020

Effets contrastés des mesures fiscales et budgétaires en 2020

L’Observatoire Français des Conjonctures Economiques (OFCE) est un organisme universitaire indépendant de prévision, de recherche et d’évaluation des politiques publiques. Présidé par Xavier Ragot, l’OFCE est placé sous l’égide de la Fondation Nationale des Sciences Politiques (FNSP) et de Sciences Po. Encadrés par une convention passée en 1981 entre l’Etat et la FNSP, l’OFCE a pour objectif de :

Mettre au service du débat public en économie, les fruits de la rigueur scientifique et de la rigueur universitaire

Dans une note, intitulée « du pouvoir d’achat au travail« , qui vient d’être publiée, l’OFCE indique, entre autres, que l’impact de l’ensemble des mesures fiscales et budgétaires vont faire croître le PIB de 0,1 % en 2020. Après + 0,5 % en 2019 et – 0,1 % en 2018.

Elle indique également que le niveau de vie des ménages les plus modestes, dont le revenu mensuel est inférieur à 1315 €, va baisser. Cette baisse est principalement due aux réformes de l’allocation logement et de l’allocation chômage. A l’autre extrémité, la baisse concerne aussi les retraités dont le revenu mensuel est supérieur à 2000 €. Du fait du gel des pensions.

Cependant, 70 % des ménages qui se situent dans les strates médianes vont bénéficier des baisses de la taxe d’habitation, de l’impôt sur le revenu et de la défiscalisation des heure supplémentaires. De ce fait, leur niveau de vie devrait s’accroître.