fbpx
9 mai 2021

NewsFrance

Informations et actualités françaises

Concert-test : Un premier essai concluant !

Bientôt un concert test en France ?

Bientôt un concert test en France ?

Une lueur d’espoir pour les amateurs de concerts ? Alors que les concerts sont à l’arrêt total depuis mars 2020, le concert-test qui s’est tenu à Barcelone le 27 mars dernier nous laisse entrevoir la possibilité d’un assouplissement. Sous réserve d’une organisation stricte, rigoureusement encadrée par les services de santé, on parle déjà de l’organisation d’un événements similaire en France dès le 29 mai prochain !

 En tête d’affiche ? L’incontournable Indochine qui devrait se produire, après plusieurs reports, à l’Accorhotel Arena de Paris. Devant un public de 20000 spectateurs. De quoi envisager plus positivement les différents festivals de cet été

 

Un presque retour à la normale à Barcelone

À Barcelone, ils étaient 5000 à se presser contre la scène pour assister au show du groupe de rock Love of Lesbian. Au programme de la soirée, des masques bien vite oubliés, une ventilation optimisée dans la salle, des contrôles réguliers des lieux plus sensibles tels que les toilettes. 

Et un public forcément en possession d’un test antigénique négatif, bien plus efficace que le PCR classique puisque ce dernier révèle uniquement si la personne est infectée là où le test antigénique permet de déterminer si la personne est contagieuse. Bien plus pertinent lorsque l’on sait que la contagion ne subsiste que 4 à 5 jours. Lorsque l’organisme peut conserver des traces de virus durant environ trois semaines.

Les résultats de l’étude laissent ainsi penser qu’aucune transmission n’a eu lieu au cours de la soirée.

Au total, seuls six cas positifs ont été détectés 15 jours après le concert-test. Et l’on estime déjà que pour quatre de ses six cas, la transmission n’a pas eu lieu durant l’événement.

Des conclusions encourageantes qui permettent désormais d’envisager la mise en place de projets similaires en France.

 

À quand le concert test à Paris ?

Pour Marie Sabot, co-fondatrice et directrice du festival We Love Green, cela ne fait aucun doute.

En France, on est prêts. On pourrait reprendre des concerts de grande ampleur avec un protocole adapté.

Les premières lignes du concert-test attendu le 29 mai à Paris commencent à se dessiner. Pas de distanciation physique pour le public, mais un test PCR négatif de moins de 72 heures. Un test salivaire sera également réalisé sur chaque personne à l’arrivée dans la salle de concert. Et un questionnaire sur d’éventuels symptômes sera proposé. Un second test salivaire devra être effectué 7 jours après le concert-test.

« Il est important de pouvoir essayer de structurer la rentrée 2021 où il est probable qu’une partie de la population ne soit pas encore vaccinée », poursuit Marie Sabot. Et il faut dire que si l’événement se précise, rien n’est encore fait. Chaque jour passé sans élément supplémentaire laisse redouter l’annulation pure et simple de la manifestation qui ne peut se préparer en quelques jours mais nécessite un important travail d’organisation en amont.

Principal obstacle ? Le manque de financements.

Nous sommes justes pour arriver à jouer fin mai. Si nous n’avons pas de retours concernant les financements d’ici une semaine, nous serons obligés de repousser, ce qui serait vraiment dommage.

Des précisions du gouvernement sont attendues ces prochains jours.